FAMILLE Le divorce par consentement mutuelLe divorce sur demande acceptéeLe divorce pour altération définitive du lien conjugalLe divorce pour fauteLa pension alimentaireLa prestation compensatoire PÉNAL L'avocat en Droit pénalLa procédure pénaleAprès l'enquête : l'opportunité des poursuites pénalesLes mesures alternatives aux poursuites pénalesLa phase de jugement pénal IMMOBILIER Droit immobilier et de la constructionLe droit de la copropriétéLe droit des baux à usage d'habitationLe droit de vente immobilière AFFAIRES Le Droit des affairesLe Droit pénal des AffairesCréation de SociétésRédaction de contratsRupture abusive des contratsLa concurrence déloyale FONCTION PUBLIQUE Le Droit de la fonction publiqueLa défense de l'Agent contractuelLes agents titulaires TRAVAIL Le Droit du travailLa défense du salariéLa défense de l'employeurDroit de la sécurité sociale ROUTIER Avocat en permis de conduireSuspension du permis de conduireLa décision 48SILe permis blancAlcool au volantStupéfiantsTéléphone et volantExcès de vitesse

L'excès de vitesse

Un excès de vitesse peut être contraventionnel ou délictuel. Des sanctions sont prévues et sont différentes selon la nature, la gravité et les circonstances, dans lesquelles l'infraction a été commise.

Les sanctions contraventionnelles
L'excès de vitesse constituera une contravention si celui-ci est inférieur à 50Km/h.
Excès de vitesse inférieur à 20 km/h:
68 ou 135€ si la vitesse était limitée en dessous de 50km, 1 point de retrait, pas de suspension de permis

Excès de vitesse entre 20 km/h et 30 km/h:
135€, 2 points de retrait, pas de suspension de permis

Excès de vitesse entre 30 km/h et 40 km/h:
135€, 3 points de retrait, 3 ans de suspension maximum

Excès de vitesse entre 40 km/h et 50 km/h:
135€, 4 points de retrait, 3 ans de suspension maximum
Les sanctions délictuelles de l'excès de vitesse
Si l'excès de vitesse est supérieur à 50 km/h, il s'agira d'un délit de la compétence du tribunal correctionnel, qui peut entraîner une peine principale de prison, d'amende et une peine complémentaire de suspension voire d'annulation du permis au pénal.

- Une peine de prison de 3 mois.
- Une amende de 3750 euros.
- Une suspension de permis de 3 ans.
- La suspension ne peut être assortie du sursis ni aménagée; en peine alternative, la suspension ou l'annulation peuvent être prononcées pour 5 ans.
- Un Retrait de points de 6 points
Contacter le cabinet
© 2018