ACTU CONTACT 04 93 39 67 26

Préparation et déroulement de la phase du jugement pénal

On n'improvise pas sa défense pénale en se disant que l'on verra bien le jour j comment cela va se passer.

Comment se prépare-t-on à l'audience pénale de jugement ?
L'impréparation ainsi que la méconnaissance de votre dossier auquel vous n'accèderez généralement pas, ne vous permettra pas de vous défendre correctement.

En cas de situation équivoque ou complexe, vous risquez une condamnation et vous voir infliger des peines pouvant être terriblement sévère.
Le rôle de l'avocat est d'anticiper les choses et de vous aider à vous préparer. Le rôle est de vous conseiller avant tout. Vous conseiller sur les choix que vous devrez faire. Ceux-ci vous incombent, ce n'est pas à nous autres de vous engager sur tel ou tel axe de défense, cela doit résulter de votre intention. A nous de vous dire si nous acceptons ensuite de vous suivre et vous défendre ou si nous refusons, chose que bien entendu nous nous devons de faire si notre conscience nous le demande.
Comment se déroule la phase d'audience pénale de jugement ?
Toute audience démarre par la vérification de votre identité.
Se poursuit ensuite par un résumé des faits par le Magistrat qui préside ou le rapporteur.
On vous demande ensuite si vous voulez répondre à des questions, garder le silence ou faire des déclarations.
Il est bien souvent conseillé de répondre aux questions.

Des questions peuvent aussi vous être posées par l'avocat de la partie civile, le Procureur de la République ainsi que par votre propre avocat.
Des témoins peuvent aussi être entendus à la barre.
La partie civile plaide, réclame la reconnaissance de la culpabilité du prévenu ainsi que sa condamnation à des dommages intérêts. Le représentant du Ministère public, présente des réquisitions de peine. Votre défenseur plaide dans le sens qui a été décidé au préalable sous le secret avec lui.

Le juge vous donne la parole en dernier et peut rendre sa décision immédiatement, «sur le siège» ou mettre l'affaire en délibéré, car l'examen de celle-ci mérite qu'on prescrive un délai pour statuer. Une fois le jugement rendu, vous avez 10 jours à compter de son prononcé pour interjeter appel.
Contacter le cabinet
© 2018